Une étape

Leendert van Gemeren, créateur de Kronkelroutes

Une Etape

Ce jour-là, il y a cinq ans, j’ai eu ma première voiture sans permis. J’ai tout de suite mis le pied à l’étrier car j’ai dû la conduire moi-même jusqu’au bureau de poste pour mettre le véhicule à mon nom et je dois dire que ce fut un franc succès.

C’est aussi à ce moment-là que je suis aussi devenu accro à ce véhicule très particulier : quand je l’ai démarré, j’ai vraiment été troublé car ce n’était pas juste tourner la clé et partir. Le simple fait de réaliser que cette voiture sans permis allait me rendre ma liberté m’a rendu euphorique. Parce que c’est vraiment ce que je désirais depuis tant d’années à ce moment-là, la liberté.

L’Écriture

En tant qu’écrivain de livres de poésie, je passais la plupart de mon temps à l’intérieur, je me déplaçais moins et la nécessité d’une canne de marche m’isolait encore plus de la société. Et petit à petit, je suis devenu de plus en plus solitaire et mon environnement plus calme, ce n’était pas une bonne chose.

Donc, avec l’arrivée de cette voiture sans permis, j’ai eu la volonté de revivre et comme j’écris des livres depuis environ 20 ans, l’association entre l’écriture et la voiture cyclomoteur allait de soi: j’ai commencé à écrire sur mes expériences avec ma voiture sans permis.

Au cours des cinq dernières années, de plus en plus de gens ont commencé à suivre mes histoires en ligne sur mes sites Web et en tant qu’expert en navigation avec des voitures sans permis, il est maintenant nécessaire de faire connaître Kronkelroutes (Routes sinueuses) à mes amis belges. C’est un marché en pleine croissance et de plus en plus de gens deviennent dépendants des voitures sans permis pour se déplacer et retrouver leur mobilité.

Ainsi, le premier lustrum d’aujourd’hui marque également le début de mon aventure belge et vous verrez de plus en plus de contenu sur ce site à l’avenir. Parce que mon site Web néerlandais – www.kronkelroutes.nl – propose déjà du contenu pour les lecteurs capables de lire en néerlandais, ce site Web publiera d’abord en Français, suivi d’une traduction de l’article en néerlandais (ou en flamand si vous le souhaitez).

P.S: Certains des articles de ce site sont toujours en néerlandais mais seront traduits dans un avenir proche.

Van de eigenaar van Kronkelroutes, Leendert van Gemeren

Mijlpaal

Vijf jaar geleden kreeg ik mijn eerste brommobiel. En ik werd er meteen in het diepe mee gegooid, om haar op naam te zetten reed ik zelf naar het Postkantoor. Dat ging goed, ik was geslaagd.

Ik was ook meteen verslaafd, vanaf de eerste seconde genoot ik van dit eigenzinnige voertuig: het schudden, de power, en de euforie van ‘wat gaat dít voertuig mij een vrijheid opleveren!’. Want dat was wat ik zo graag wilde, een stukje vrijheid.

Schrijven

Als schrijver van gedichtenbundels zat ik al veel binnen maar omdat ik minder mobiel ben (ik loop met een stok) kwam ik sowieso al weinig mijn huis uit. En langzaam werd het toen stiller, ik zag steeds minder mensen en dat is niet goed.

Met de komst van de brommobiel kreeg ik een stukje levenslust terug en omdat ik al een jaar of 20 schrijver ben was de link tussen die twee dingen al snel gelegd: ik ging schrijven over mijn ervaringen met mijn brommobiel.

In de afgelopen vijf jaar zijn steeds meer mensen mijn verhalen op de website gaan volgen en nu ik inmiddels exper in navigatie met brommobielen ben geworden is er ook de vraag om Kronkelroutes ook bekend te maken bij mijn Belgische vrienden, het is tenslotte een groeiende markt en meer mensen worden afhankelijk van brommobielen om zich vrij te kunnen bewegen en hun mobilitiet te herwinnen.

Dus het lustrum van vandaag markeert ook het begin van mijn Belgische avontuur en jullie zullen dan ook steeds meer zien op deze website in de toekomst. Omdat mijn Nederlandse website al een doel dient in het bedienen van de Nederlands-, en Vlaamstalige lezers zie je op deze website voornamelijk Franstalige artikelen eerst, gevolgd door een vertaling in het Nederland (of Vlaams zo u wilt).